Cycliste sur VTT : comment bien maîtriser un virage en phase de course ?


es méthodes de pilotage afin de bien engager un virage tout en maintenant une bonne vitesse de croisière, ne sont pas sans danger. Professionnel ou amateur de VTT, il faut avoir les bonnes techniques pour passer cet obstacle. Dans ce cas, il faut savoir que la gestion de ses trajectoires est importante pour un pilote. Cela dépend aussi de la préparation et du circuit. Néanmoins, avec les meilleures méthodes, vous franchirez avec succès chaque courbe et dompterez chaque virage.

Prenez le temps de vous préparer et de prendre une bonne position

Comment feriez-vous pour réussir l’étape de prise en main d’un virage en phase de course sur un VTT ? La meilleure méthode est d’anticiper vos actions sur la trajectoire à suivre et l’adaptation de votre vitesse en fonction de la largeur du virage. Pour savoir quelle est la bonne trajectoire, dans ce cas, faites la reconnaissance du circuit, avant la course. Pour ce faire, vous devez repérer à l’avance, les points de braquage et de sortie de virage. Ainsi, durant cette phase préparatoire, quand vous voyez un virage devant vous, préparez vous physiquement et mentalement. Rester serein vous donnera plus confiance en vous-même. Dès que la trajectoire est définie, vous devrez vous placer à l’extérieur de la courbe. Placez ensuite, votre corps à l’avant, avec les pédales à l’horizontale. Vous devez aussi fléchir les bras et les jambes en décollant un peu le bassin de votre selle, et pédalez à grande vitesse. Inclinez par la suite, votre VTT le plus possible en fixant la sortie. Le plus important dans ce cas, est de réussir le plus vite et de façon sûre, cette étape de la course, sans se mettre dans un mouvement brusque.

Maintenez votre position jusqu’à la sortie du virage

Pensez à réussir le passage de cet obstacle sur votre VTT, va vous positiver afin de franchir d’autres virages à venir, dans les règles de l’art. Dans ce cas, les règles seront les mêmes. Vous devez ralentir à l’entrée et accélérer à la sortie. L’important serait de trouver la trajectoire idéale pour vous permettre une sortie avec une vitesse accélérée. Par ailleurs, afin de maintenir votre stabilité, reposez les fesses sur la selle, les autres positions restent les mêmes, et continuez à pédaler. Une fois que ceci est fait, dès la sortie du virage, vous n’avez qu’à relancer votre VTT sur son allure normale et de recommencer à pédaler. Cela dépendra aussi du type de circuit, mais avec ces astuces vous, devrez réussir sans encombre votre sortie de virage et ceci, en beauté.

Définissez quel est le type de virage est devant vous, pour mieux le franchir

Pour bien affronter l’ennemi, le mieux serait toujours de bien se renseigner sur lui. C’est exactement pareil avec la courbe que vous devez engager devant vous, sur VTT. Au fur et à mesure que vous progressez, vous maîtriserez aussi les techniques pour réussir à maitriser cet obstacle. De ce fait, analyser rapidement le genre de courbe que vous affronterez vous permettra de le franchir sans encombre. Pour cela, sachez qu’il existe plusieurs types de virage, dont la chicane qui est un virage en forme de S et qui se voit comme un virage artificiel. Ensuite, on a le virage en épingle qui est très serré. Il y a aussi les lacets qui sont des courbes de succession de virages en épingle. Et enfin, vous avez les demi-tours qui sont des courbes d’un angle de 180°. Après plusieurs exercices, vous devrez devenir un expert sur la façon de franchir chaque type de courbes sur un circuit de la course. Par ailleurs, si vous serez amené à faire un trajet de retour sur la même courbe ou sur d’autres courbes, ce sera plus facile, même si ça reste toujours un défi, car vous ferez les mouvements inverses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *