Focus sur la combinaison spéciale voile

Partir sur l’eau, c’est vous exposer aux intempéries, en toute cas, aux caprices de la météo et à divers autres problèmes courants en navigation. La meilleure façon d’y faire face, c’est de bien vous habiller.

Votre tenue est très importante

Même avant de gréer, il est conseillé de s’habiller, car s’il y a beaucoup de vent ou s’il fait froid, vous risquez de tomber malade avant même votre sortie en mer. Mettre votre tenue à ce moment-là vous permet également de la tester, pour vérifier si elle est bien adaptée, si vous devez ajouter autre chose etc. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que vous devez vous habiller en fonction des conditions météorologiques. Votre tenue doit comporter en premier une combinaison néoprène, et choisissez-en un qui tienne bien à votre corps, qui colle bien à votre peau, donc, de préférence, d’une taille au-dessous de la vôtre. Vous avez le choix entre le shorty, une combinaison à manches courtes et des jambes au-dessus des genoux, la combinaison intégrale épaisse, aux manches et jambes longues et la combinaison manches courtes, entre le shorty et l’intégrale.

Optez pour une combinaison bien adaptée

L’essentiel, c’est que votre combinaison soit en néoprène, à la rigueur en lycra si vous ne supportez pas le néoprène. Vous trouverez également des shorts ou des hauts en néoprène que vous pouvez porter seuls, soit en-dessus soit en-dessus de votre combinaison, notamment s’il fait particulièrement froid. L’épaisseur recommandée pour la combinaison est de 2 à 5 mm. Si vous trouvez une combinaison qui vous plaît mais destiné à un autre sport, ce n’est pas conseillé de l’utiliser pour faire de la voile, elle n’est tout simplement pas adaptée. Les combinaisons de plongée sont par exemple trop épaisses, et une telle épaisseur vous gênerait dans vos mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post